Mysterium

À partir de 10 ans

2 à 7 joueurs

42 min

Dans Mysterium, les joueurs incarnent des médiums qui recevront des images de l’au-delà : autant d’indices envoyés par le fantôme pour résoudre les conditions de son meurtre : assassin, lieu et arme, ça vous rappelle quelque chose ? Pourtant ce jeu n’est pas un remake de Cluedo.

Le fantôme

Mystérium est un jeu asymétrique dans lequel un des participants jouera le fantôme : une âme tourmentée par le souvenir de son assassinat. Tous les autres joueurs joueront des médiums.
Le fantôme étant un être désincarné ne pourra communiquer avec les autres joueurs qu’avec des images (sous forme de cartes) et en tapant sur la table. (Esprit es-tu là ?).
La difficulté pour le fantôme est de transmettre un message avec les seules cartes piochées (seulement 7). Après avoir donné une ou plusieurs cartes à un médium, il en pioche autant pour compléter sa main à 7. Heureusement, la fantôme pourra utiliser des corbeaux durant la partie. En utilisant un corbeau, le fantôme peut défausser autant de cartes qu’il souhaite et en piocher pour en avoir toujours 7.

Les médiums

Chaque autre participant incarnera un médium utilisant un moyen différent pour communiquer avec le fantôme (tarot, boule de cristal, …). Les médium recevront à chaque tour une ou plusieurs visons du fantôme et devront les interpréter afin de trouver un personnage, un lieu et un objet.
Chaque médium suit une piste différente. Ainsi, quand un médium trouve son personnage, c’est un suspect en moins pour les autres médiums.
Quand chaque médium a trouvé son trio (personnage, lieu, objet), on entre dans la phase finale du jeu : trouver quelle piste est la bonne.

Fin de partie

Si les médiums ont trouvé leur combinaison avant la fin de la septième heure, ils pourront confondre le coupable. Pour cela, le fantôme posera 3 cartes face cachée. Les joueurs pourront voir 1 à 3 cartes en fonction du nombre de points obtenu lors de la partie. Ils désigneront ensuite qui est, selon eux, le coupable d’après la/les carte(s) vue(s).

L'horloge tourne

Il n’est pas toujours simple de communiquer avec les seules images piochées mais la difficulté du jeu réside également dans le temps. Chaque tour de jeu est représenté par une heure sur l’horloge. Plus un joueur est rapide et fait de bonnes prédictions, plus il pourra voir de cartes en fin de partie.

Difficulté ajustable

Il est possible de rendre le jeu plus difficile en ajoutant des combinaisons ne correspondant à aucun joueur. Ainsi, en difficulté maximum, à 5 joueurs (4 médiums + 1 fantôme), il y aura 8 personnages, 8 lieux et 8 objets disponibles. Mais seulement 4 à trouver (1 combinaison par médium).
De plus, la fantôme ne pourra changer ses cartes qu’une seule fois durant la partie (au lieu de 3).

Évènements

Laisser un commentaire